Turquie : Nous ne pouvons pas fermer les yeux

Conférence Turquie à l'Assemblée nationale
Mardi 20 septembre j’ai participé à une conférence organisée par l’association EGAN Mouvement Antiraciste Européen présidée par Benjamin Abtan qui visait à alerter sur la situation de nombreux journalistes enseignants ou simples citoyens turcs victimes de la répression orchestrée par le Président ERDOGAN ; des témoignages bouleversants d’élus, d’académiciens, de représentants de la minorité Kurde, de parents en deuil, pour redire l’impératif de la protection des droits de l’homme et de toutes les minorités en Turquie, gage d’une Europe stable et apaisée.

Nous ne pouvons fermer les yeux sur ce drame.

Avec d’autres membres parlementaires du « Réseau Elie Wiesel » actifs et mobilisés contre les génocides et le négationisme nous prendrons des initiatives pour rompre le silence et soutenir les citoyens persécutés.

« Ce qui se passe en Turquie est fondamental pour l’avenir de l’Europe et du monde ».