Roumégas défend la valeur de l’accord

140311-ml-pointpresse1