Perturbateurs endocriniens : la Commission européenne doit protéger nos enfants

couv-rapport-jouets

Communiqué de Presse : 9/04/2014
Perturbateurs endocriniens : la Commission européenne doit protéger nos enfants

Mercredi 9 avril, à l’initiative de Jean-Louis Roumégas, député de l’Hérault  (groupe écologiste) et co-président du Groupe d’Etudes Santé-Environnement, la Commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale a adopté un texte invitant la Commission européenne à tenir compte de l’état des connaissances scientifiques sur les perturbateurs endocriniens, qui nous alerte sur le danger encouru par les publics vulnérables.
La Commission européenne vient de présenter une série d’actes d’exécution visant à modifier le régime d’autorisation de certaines substances chimiques dangereuses encadrées par les directives « jouets » et « cosmétiques ».
Il s’agirait de fixer une valeur limite – 0,1 milligramme par litre – pour le bisphénol A contenu dans les jouets destinés aux jeunes enfants ou susceptibles d’être portés à la bouche.
Or dans un rapport d’information présenté et adopté le 25 février dernier à l’Assemblée nationale, Jean-Louis Roumégas expliquait : « Le consensus scientifique est désormais clairement établi : les perturbateurs endocriniens présents dans d’innombrables produits de consommation courante sont toxiques même à très faible dose, en particulier pour les populations vulnérables comme les femmes enceintes, les enfants et les adolescents. »
Il invite par conséquent les co-législateurs européens à s’opposer à l’adoption de ce texte.
En revanche, il appelle à soutenir le règlement proposé par la Commission européenne en ce qui concerne les parabènes dans les cosmétiques, qui prend en compte la vulnérabilité des enfants de moins de trois ans aux perturbateurs endocriniens.
Cette logique de précaution est la marche à suivre pour encadrer rapidement les perturbateurs endocriniens au niveau national et européen. Il en va de la protection des consommateurs comme des générations futures.

Annexe :
Document adopté à l’unanimité par la Commission des affaires européennes : Communication sur la présence de BPA dans les jouets (format PDF).