Contournement Ouest Montpellier, la conférence de presse

Les écologistes présentaient en conférence de presse vendredi 21 octobre 2016 leur contre-proposition sur le Contournement Ouest Montpellier (COM). 

img_6580

Avec (de g. à d.) Michel Lenthéric (EELV Saint Jean de Védas), Coralie Mantion (secrétaire EELV Montpellier), Jean-Louis Roumégas (député de l’Hérault) et Michèle Comps (secrétaire régionale EELV).

 

img_6588

Contournement Ouest Montpellier
La position des écologistes

 

Dans le cadre de la concertation sur le Contournement Ouest Montpellier (COM), nous regrettons que certains élus se mobilisent avec autant d’énergie dès qu’il s’agit de promouvoir la voiture. Nous constatons d’ailleurs une tendance générale a délaisser les solutions alternatives au profit des investissements routiers depuis quelques années avec l’abandon de l’écotaxe, le retard sur la Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan, ou encore l’abandon de la L5 de tramway.

On imagine ce que les 230 Millions d’euros prévus pour le COM pourraient permettre pour les transports alternatifs à Montpellier : réalisation de la ligne 5 de tramway, mise en place de lignes de bus, construction de véritables pistes cyclables, développement des solutions de covoiturage…

Le COM tel qu’il nous est présenté est sur-dimensionné. Nous pouvons accepter des améliorations du barreau ouest, mais pas ce projet qui est un véritable prolongement de l’A750 jusqu’à l’A709 de dimension autoroutière (viaduc, 2×2 voies). Ce projet va poser plus de problèmes qu’il n’en résout en attirant un trafic supplémentaire (passage de 25000 à 95000 véhicules par jour) au coeur de la Métropole. Nous sommes donc favorables à une solution plus simple et moins chère : une liaison à 2×1 voies avec le franchissement des carrefours en dénivelé.

Il faut rappeler que nous sommes en zone urbanisée et que le passage de 95000 véhicules/jours va poser des problèmes de bruit et de pollution de l’air (CO2, NOx, micro et nanoparticules). A l’heure où l’OMS nous dit que la pollution de l’air est responsable de 3 millions de morts par an, on ne peut faire fi de cette réalité.

Nos propositions

Conscients des difficultés d’écoulement de la circulation aux heures de pointe, nous sommes favorables à une liaison à 2×1 voies qui comprendrait les aménagements suivants :

– Réaménagement des carrefours de Gennevaux et du Rieucoulon (passage dessus/dessous en 2×1 voies et bretelles de sorties)

– Passage sous la ligne de tramway

– Raccordement par un échangeur à l’A709, permettant de relier la rocade sud et le barreau ouest (variante 2).

Ces travaux d’aménagement sont suffisants pour fluidifier le trafic existant sans l’accroitre trop fortement. Cela permettra au COM de garder une dimension de boulevard urbain, ce qui est la garantie d’une limitation de la vitesse maximum à 70km/h, réduisant les nuisances sonores pour les riverains.

En conséquence, sommes opposés au doublement des voies entre le carrefour du Gennevaux et l’A709 et nous refusons de créer un nouvel échangeur au Nord, qui n’est pas indispensable, est très onéreux, et pose des problèmes environnementaux et hydrauliques. Le projet ainsi dimensionné permettra une économie significative de l’ordre de 100 Millions d’€uros, en évitant des infrastructiures extrêmement coûteuses (échangeur nord, viaducs à 2×2 voies, élargissement très difficile sur certains tronçons à 2×2 voies).

 

com-eelv